Tourisme responsable

Les balades à dos d’éléphant

Si vous voulez approcher des éléphants, il existe de nombreuses associations en Asie qui permettent aux touristes de les côtoyer sans leur faire de mal. Mais ne choisissez surtout pas l’option « balade à dos d’éléphant »…

 

C’est cruel de monter sur le dos d’un éléphant… Pourquoi ?

  • Car sa colonne vertébrale ne peut pas supporter un tel poids.
  • Car il enchaîne les « tours » toute la journée…
  • Car lorsqu’il n’est pas en balade, il attend les touristes en plein soleil sous une bâche.
  • Car il est attaché toute la journée par les pattes.
  • Car le dressage de l’éléphant s’apparente à de la torture.

 

Ce que vous devez savoir sur le dressage

« Les jeunes éléphants sont séparés de leur mère très tôt, enfermés et attachés dans des petites cages, frappés de manière répétitive, gardés éveillés, privés de nourriture… La torture dure jusqu’à ce que le petit éléphant soit « brisé » et terrorisé par l’homme. »

http://www.maxisciences.com/%e9l%e9phant/voila-pourquoi-vous-ne-devez-jamais-monter-sur-le-dos-d-039-un-elephant-si-vous-voyagez-en-asie_art33927.html

 

Vidéo choquante sur le dressage de l’éléphant 

http://www.thailandee.com/blog/index.php/6363-les-spectacles-danimaux-en-thailande

 

Le 22 avril 2016 : un éléphant meurt d’épuisement après avoir transporté des touristes sur son dos au Cambodge (Angkor)

http://www.maxisciences.com/elephant/un-elephant-meurt-d-039-epuisement-en-transportant-des-touristes-au-cambodge_art37737.html

Nous sommes particulièrement touchés par cette triste nouvelle car nous avons vu ces pauvres éléphants à Angkor quelques jours avant la tragédie… Il faisait une chaleur écrasante, personne n’aurait pu supporter l’équivalent de ce qu’on infligeait à ces pauvres bêtes…

 

Alternative

Heureusement, certains organismes (comme le Elephant Nature Park ou le Elephant Jungle Paradise Park près de Chiang Mai) permettent aux touristes qui ont envie de passer du temps avec ces animaux de les observer de près et de prendre soin d’eux :

  • on les nourrit (bananes, concombres, feuilles & canne à sucre)
  • on leur prépare un « médicament » ou plutôt un complément alimentaire qu’ils doivent prendre tous les jours à base de racines, de sel et de gras car ils n’en ont pas suffisamment dans les feuilles et les fruits qu’ils consomment
  • on les arrose pour les rafraichir
  • on les frotte avec la boue pour prendre soin de leur peau

Au Jungle Paradise Park à Chiang Mai (Thaïlande), les éléphants sont recueillis (après avoir travaillé des années pour des spectacles ou des balades pour les touristes) et traités avec le plus grand respect.

Pour pouvoir passer du temps avec eux, on les attire avec la nourriture mais les éléphants ne sont jamais forcés. Quand ils ont envie de sortir de l’eau ils s’en vont et personne ne les retient puisqu’ils ne sont pas enchaînés. On peut y passer la journée (comme nous) ou bien faire une semaine de bénévolat pour aider les mahouts à prendre soin de leurs éléphants. Ils ne sont pas en totale liberté, leur territoire est restreint mais c’est pour protéger les populations (un éléphant qui cherche de la nourriture s’approche des villages et peut détruire les maisons, c’est déjà arrivé ici).

Lien du site pour ceux que ça intéresserait :

http://www.e-junglepark.com/

 

Vidéo : notre journée avec les éléphants

Tourisme responsable

On aime les animaux donc on les respecte

Voici une rubrique qui me tient à cœur.

frfrf

J’aime les animaux et comme beaucoup de personnes je suis contre l’exploitation animale.

Malheureusement en voyageant je me suis rendue compte que beaucoup de gens contribuaient à cette exploitation (voire à la maltraitance animale) sans le savoir, par manque de connaissance.

J’y ai moi-même déjà contribué en faisant une balade à dos d’éléphant dont je ne suis pas fière en 2009 lors d’un voyage au Népal…

Quand on voyage, on se renseigne sur le pays, on achète un guide, on apprend par exemple qu’il ne faut pas se mettre en bikini au Laos ou qu’il faut enlever ses chaussures avant d’entrer dans un temple en Thaïlande. C’est important de savoir tout ça car c’est une preuve d’intérêt et de respect envers les populations locales.

De la même façon, c’est important de se renseigner sur les conditions de vie des animaux avant d’acheter son ticket pour une balade, un spectacle ou une photo avec un animal.

On ne peut pas prétendre aimer les animaux sans se renseigner un minimum sur leurs conditions de vie et sur ce que nos actes impliquent…

Les animaux font partie du voyage, mais on peut choisir la manière de les approcher. De nombreuses associations se battent aujourd’hui pour permettre aux touristes de côtoyer les animaux sans leur faire de mal.

Dans mes articles je vous explique pourquoi il est mal de participer à certaines activités et je vous propose une alternative à chaque fois.