Autres

TOP 5 des galères

N1

ambassade

Sans aucun doute le N°1 dans le top des galères !

Lundi 15 aout 2016 nous prenons le bus pour nous rendre à Canoa (en bord de mer). De Quito à San Domingo le bus est bien rempli. Nous ne sommes pas très bien installés (les personnes de devant ont complètement incliné leurs sièges alors on se sent à l’étroit). Du coup on fait l’erreur de mettre l’un de nos deux sacs sur le pose bagage du haut afin d’avoir un peu plus de place pour les jambes. On pensait contrôler la situation puisque l’on voyait le sac en hauteur. A mi-parcours, je cherche mon téléphone qui devait être dans ma poche. Il n’est pas là. Je regarde dans tous les coins. Rien. Je demande alors à Romain de descendre le sac du haut pour que je regarde si mon téléphone se trouve à l’intérieur… A ce moment-là sa tête se décompose et il me dit que le sac ne se trouve plus là… Nous n’avons RIEN vu… On s’est fait voler notre sac qui contenait notre appareil photo, mon téléphone, nos passeports, nos permis de conduire et nos cartes de crédit… Nous nous sommes donc retrouvés en Equateur sans argent, sans passeport, avons passé une nuit dehors (et je ne parle même pas des galères qui ont suivi : porter plainte en espagnol, refaire des passeports à l’ambassade de France, vol (d’avion) qui ne correspond plus à nos nouveaux numéros de passeports et donc annulation du vol etc.) !

Lire l’article complet ici !

 

 

N2

a-havasu

Samedi 11 juin, on a prévu de passer le week-end dans une réserve Indienne (Havasupaï) qui se trouve dans le fond d’un canyon en Arizona ! On entame donc une marche de 3h (10 km) le samedi matin (il n’y a pas d’accès en voiture, c’est soit la marche à pied soit le cheval) pour atteindre le village Indien. On compte passer une nuit sur place avant de repartir le lendemain. Le décor est splendide : roche aux couleurs rougeoyantes, ciel bleu, végétation couleur vert pomme ! C’est vraiment magnifique, l’un des plus beaux endroits que l’on ait vu sans hésitation.

Mais une fois arrivés au village Indien on déchante très rapidement : « l’hôtesse d’accueil » refuse de nous vendre un emplacement de camping dans la réserve Indienne (alors qu’il y en a plein de disponibles) en prétextant qu’il faut réserver à l’avance… Elle ne nous laisse qu’une possibilité : payer 90$/chacun pour aller voir les cascades et repartir dans la journée. On essaie de négocier mais elle nous menace de nous « jeter hors du village » ! On finit par accepter la proposition car on ne veut pas passer à coté des magnifiques cascades d’Havasupai. On passe 2h seulement dans le village car on doit penser au chemin du retour qui sera plus long qu’à l’aller puisqu’il n’y a que de la montée…

Seulement dès le début de l’après-midi (13h30) une petite pluie commence à tomber… Alors on s’abrite sous un rocher… Mais la pluie ne passe pas alors on se remet en marche car on veut atteindre le parking avant la tombée de la nuit… Soudain on se rappelle d’un panneau que l’on a vu à plusieurs reprises « CAUTION FLASH FLOOD » ce qui signifie « ATTENTION AUX INONDATIONS SOUDAINES »… Au début on ne se sent pas vraiment en danger car on n’a pas conscience que ce grand canyon pourrait réellement se retrouver sous les eaux en quelques heures… Mais en 30 minutes seulement le petit filet d’eau qui coulait au centre du chemin se transforme en rivière alors on commence à avoir peur ! Et le courant devient de plus en plus fort… On décide d’escalader le canyon pour se mettre en sécurité. Une fois en hauteur, on marche pendant des heures en longeant le canyon dans l’espoir d’apercevoir notre parking… On s’enfonce dans la boue, on est trempés par la pluie, la roche est glissante, et la peur de rester coincés dans le canyon est bien présente ! A 19h (soit 5h30 après le départ du village Indien) on aperçoit enfin le parking et notre voiture : le cauchemar est terminé !

Lire l’article complet ici !

 

 

N3

n3 tempete

Samedi 31 octobre 2015 nous faisons une sortie en kayak entre amis autour de l’île de Koh Phi Phi. Nous partons vers 14h sans gilet de sauvetage car le ciel est bleu et la mer très calme. 2h après le départ (nous sommes déjà loin des côtes) un énorme nuage noir se rapproche de nous… Nous comprenons que nous allons subir une tempête alors nous tentons de pagayer du plus vite possible pour entrer dans la baie et être un minimum protégés… Malheureusement la tempête arrive sur nous en moins de 5 minutes et nous nous retrouvons ballotés par les vents et les vagues qui se forment tout autour de nous. Nous avons peur que le kayak se retourne, le vent nous fait reculer… Nous dérivons pendant plusieurs minutes… Notre plus grosse crainte c’est que les vents et les vagues nous propulsent contre les rochers ou nous retourne (on tomberait à l’eau et le vent emporterait notre kayak en quelques secondes)… Mais heureusement un bateau passe et nous porte secours !

Voir la vidéo ici !

 

 

N4

a-cancun

C’est la fin de notre séjour au Mexique. Notre avion décolle mercredi 3 aout 2016 à 6h00 du matin. Puisqu’il faut arriver à l’aéroport 2h avant le vol (donc à 4h00), on se dit que c’est bête de payer une nuit d’hôtel pour se lever à 3h du mat, autant passer la nuit à l’aéroport : en général il y a toujours des cafés ouverts et il y a le wifi donc on n’aura qu’à regarder des films geeker etc…

On arrive donc à l’aéroport de Cancun avec nos sacs mardi 2 aout en début d’après-midi (car on a du faire le check-out de l’hôtel vers 12h). On remarque tout de suite qu’il n’y a AUCUN siège pour s’asseoir… Les gens sont assis par terre. Bon il y a 1 café et 1 restaurant donc on entre et on demande la clef du wifi. Et là c’est le drame : le serveur nous répond qu’il n’y a pas de wifi… Que le propriétaire de l’aéroport a fait privatiser le wifi et qu’il faut acheter une carte prépayée pour pouvoir se connecter 1h… Romain va dans la boutique indiquée pour acheter la fameuse carte et le vendeur lui dit « Désolé monsieur, je n’ai plus de carte wifi… »

Donc en gros : il n’y a pas internet, pas de siège pour se poser, et le comble arrive => après s’être fait ch*** pendant plusieurs heures dans l’aéroport on nous dit qu’il ferme dans 30 minutes (à 21h) !!! Un aéroport qui ferme !!! J’hallucine !!!!! On doit donc prendre une navette pour nous rendre dans l’autre terminal, dans lequel il n’y a RIEN à part des toilettes… Vers 23h je commence à être fatiguée et je vois des gens dormir dans leurs duvets comme des clochards… Je me dis qu’ils n’ont pas tord, vu qu’il n’y a rien pour passer le temps et qu’il n’y a même pas de siège je décide de faire comme eux ! (la prochaine fois que vous verrez des gens dormir par terre à l’aéroport vous penserez à moi!!) Romain reste éveillé (il regarde « La Haut » sur le PC). Vers 3h on se lève pour prendre la navette et retourner dans le bon terminal. Evidemment la navette (qui est censée passer toutes les heures toute la nuit) ne vient pas, alors on marche jusqu’à l’autre terminal avec nos sacs ! Je craignais le pire mais heureusement il était bien ouvert ! On a pu enregistrer nos bagages et prendre notre vol sans souci avant d’enchainer 2h de vol, 8h d’escale à Houston et 5h de vol jusqu’en Equateur ! On est arrivés à Quito bien crevés !

 

 

N5

abandonnés frontiere

Jeudi 21 avril 2016 on arrive à la frontière Cambodge/Laos vers 13h après 7h de bus et de mini van. Tous les touristes descendent du bus afin de faire leurs visas pour entrer au Laos (30$/personne). Les douaniers réclament 5$ supplémentaires par personne pour passer la frontière. Quand c’est à notre tour de passer, nous refusons de payer les 5$ supplémentaires en argumentant que c’est de la corruption. Un autre couple de français refuse de payer. Nous essayons de résister un peu, mais nous nous retrouvons face à des « murs » qui sont déterminés à nous laisser du coté Cambodgien. Et malheureusement pour nous, tous les autres touristes qui se trouvaient dans notre mini van payent sans rechigner… Puis ils montent tous discrètement dans le véhicule sans nous faire signe et … partent… Nous laissant tous les quatre sur le bord de la route à la frontière… Heureusement nous avons nos sacs avec nous. Mais la frontière est une sorte de « no man’s land » ! Il n’y a rien ! Et donc aucune possibilité de trouver un moyen de transport… Les douaniers nous rendent nos passeports d’un air dédaigneux en constatant que, même si nous ne payons pas leurs 5$, nous allons bien galérer … ! On demande à un homme à quelle distance se trouve la prochaine ville. Il nous répond « 20km environ… ». Nous décidons de nous mettre en marche en espérant atteindre la ville avant la nuit… Et nous avons finalement la chance d’être pris en stop par des gentils Laotiens 🙂

Voir la vidéo ici !

Viet Nam

La baie d’Halong

La baie d’Halong : une merveille de la nature

Halong

IMG_4444

La ville d’Halong

La ville n’a pas grand intérêt… Ou tout du moins nous n’en avons pas trouvé ! Nous y avons passé une nuit, puis nous avons rapidement décidé (en suivant les conseils de nos amis voyageurs!) de nous diriger vers l’île de Cat Ba.

 

L’île de Cat Ba

Nous avons choisi de prendre le ferry (plutôt qu’un tour ou un bateau privé) car la traversée ne coutait que 3€ par personne. 1h plus tard  nous sommes arrivés sur l’île de Cat Ba (l’île des femmes!) et avons du prendre un bus (environ 30min) pour atteindre la ville qui se trouvait de l’autre coté de l’île.

Nous avons d’abord choisi un hôtel avec une vue sur la magnifique baie en face de la ville de Cat Ba. Mais la chambre était trop sale (saletés sur le sol comme si l’aspirateur n’avait pas été passé + odeur d’urine près du lit) alors j’ai voulu changer d’hôtel. Finalement nous avons trouvé une auberge de jeunesse sympathique et dont les chambres étaient propres pour 8$/nuit/2.

La ville se situe en bord de mer, il y a de nombreux restaurants et hôtels (il y en a pour tous les prix).

IMG_4389

 

Et un petit tour chez le coiffeur !

Romain est allé se faire couper les cheveux. Quand il est rentré à l’hôtel, la propriétaire lui a dit :

  • Je peux vous aider ? Vous cherchez une chambre ?
  • Euh non merci j’ai déjà une chambre ici.
  • Vous êtes client ici ????
  • Ben oui…
  • Qui vous a fait le Check in ?
  • C’est vous il me semble…

Petit blanc… Puis Romain dit :

  • Je me suis rasé et je viens d’aller chez le coiffeur ! C’est peut-être pour ça que vous ne me reconnaissez pas ?
  • AAAAAahhhh Oui effectivement !!

Gros fou rire !

cheveux

 

La plage

Les plages de Cat Ba sont très belles. Nous avons eu de la chance avec la météo ce qui nous a permis de profiter d’un bon moment à la plage ! Il y avait très peu de monde ce qui était bien agréable. L’eau était moins chaude qu’en Thaïlande mais la température reste bonne. Un beau chemin qui longe la falaise relie les deux plages.

IMG_4392

plage

 

Le fort du Canon

On peut monter au fort du Canon (à pied ou en scooter) pour le coucher du soleil : la vue est sublime. Construit en 1942, ce fort d’artillerie aurait été utilisé par les français (d’ailleurs toutes les pièces d’artilleries étaient de fabrication française) puis par les Vietnamiens pendant la guerre. On peut voir des tranchées et un tunnel qui reliait différents postes de contrôle.

IMG_4438

canon

 

Randonnée dans le parc national

La randonnée de 2h dans le parc national de Cat Ba est peut-être la plus belle que nous ayons faite jusqu’à maintenant. Certains bloggeurs disent que le parc national de Cat Ba ne vaut pas le coup et qu’il n’y a aucun animal à voir : C’EST FAUX ! Le parc est très beau, on a vu des crabes terrestres un gros écureuil des lézards bleu/violet des biches et surtout une multitude de papillons géants multicolores ! Quand on atteint le sommet on a une vue INCROYABLE sur l’île… Il y a tellement d’arbres qu’on a l’impression de surplomber une foret de brocolis vue d’en haut ! Je recommande particulièrement cette rando.

IMG_4526

rando

 

Bateau / Kayak / L’île des singes

J’avais dit « Plus jamais! », pourtant : me revoilà dans un tour organisé ! C’est la dernière fois que nous profitons de la mer en Asie, alors nous décidons de réserver un tour sur un bateau… J’ai quelques appréhensions… Mais ça fait tellement plaisir à Romain…

Et bien contre toute attente, nous passons une super journée : les touristes qui partagent notre bateau (nous sommes une quinzaine) sont très gentils (on apprécie particulièrement Luke et Sara deux écossais de notre âge d’une gentillesse rare : elle fabrique des bijoux, lui est médecin psychiatre), nous faisons des activités variées : kayak, baignade, sauts depuis le bateau, balade sur l’île des singes, le repas inclus du midi est DELICIEUX ! Bref une journée au top !

IMG_4574

saut

plage

kayak

 

Dernière soirée à Cat Ba

Et comme nous n’avons pas envie de nous quitter, nous décidons de passer notre dernière soirée à Cat Ba tous ensemble. On mange dans un bouiboui un peu plus loin du centre et on paye seulement 5 euros les 19 bières !

IMG_4666

 

Bons plans

Auberge de jeunesse : Cat Ba House Backpackers

+ : située dans le centre, personnel très sympathique, prix très raisonnables, vente de tours et de billets de bus.

_ : 5 étages sans ascenseur, pas de pression dans la douche.

8$ / Chambre double avec un grand lit (avec draps+couette) + un petit lit + grande baie vitrée

 

Tour organisé en bateau

Il s’agit du tour 1 proposé par l’auberge de jeunesse citée ci-dessus !

 

Restaurant Le Dolphin

pas cher, choix varié, bonne nourriture, personnel sympathique.

Laos

Vang Vieng

Vang Vieng : grottes, rivière & pythons rocheux !

IMG_3280

Vang Vieng

La ville

Vang Vieng est une petite ville du Laos (seulement 25 000 habitants), pourtant elle est très célèbre et la plupart des touristes y passent… Pourquoi ? Car c’est un lieu où tout semble possible : les bars musicaux proposent presque tous de l’opium & un « happy menu » c’est-à-dire un menu à base de Weed ou de champignons hallucinogènes (happy pizza, happy pancake, happy thé etc !). Le tubbing est également une activité très réputée au Laos. La ville est un peu bruyante le soir (difficile de s’endormir avec la musique et les gens qui crient et rigolent…) mais tout de même sympathique et ce n’est pas un lieu de débauche comme on pourrait le croire ou même le lire sur internet…

IMG_3632

 

Pha Ngern : un beau point de vue sur la ville

Lors de notre premier jour à Vang Vieng, nous étions très pressés de découvrir le magnifique décor qui entourait la ville. Nous avons donc pris notre sac à dos muni de deux grandes bouteilles d’eau et sommes partis à l’aventure ! Nous avons rapidement constaté qu’une petite colline rocheuse surmontée d’un drapeau était accessible et nous permettrait de voir toute la ville. Après avoir payé 1 euro par personne pour avoir le droit de monter, nous avons entamé l’ascension ! Heureusement que nous avions des bonnes baskets car il n’y avait pas de « chemin », il fallait grimper des échelles et escalader des rochers ! Après environ 20 minutes de grimpette nous avons atteint le sommet ! Même si le ciel n’était pas bleu, nous avions une vue magnifique depuis le haut.

IMG_3188

IMG_3212

IMG_3202

 

Le Blue Lagoon

Le « Blue Lagoon » est une sorte de base de loisirs naturelle. Il y a des tables un peu partout et de quoi faire un barbecue entre amis/famille, un toboggan au bord de la rivière, une « échelle » pour grimper dans un arbre et sauter dans la rivière… C’est plutôt bondé de monde puisque les gens viennent y faire la fête mais l’ambiance est sympathique.

IMG_3418

saut

 

Les grottes

A Vang Vieng il y a PLEIN de grottes ! Des petites et des grandes ! Les petites valent le coup car quand on est à l’intérieur on ressent la même chose que dans une grande : il fait noir, c’est humide et frais… C’est vraiment impressionnant de se retrouver dans les entrailles de la roche…

La grande grotte qui se trouve à côté du « Blue Lagoon » est vraiment IMPRESSIONNANTE… Il faut d’abord grimper 10/15 min pour atteindre l’entrée. Un panneau conseille aux touristes de se munir de lampes torches pour ne pas se perdre à l’intérieur, ce qui laisse supposer que la grotte est assez profonde… Près de l’entrée il y a un Bouddha. Une flèche indique l’intérieur de la grotte comme si nous n’étions pas encore dedans…

Il n’y a pas de chemin tracé, il faut monter, grimper, escalader parfois se faufiler entre deux rochers, descendre…

Puis on se retrouve rapidement presque seuls (car tous les touristes ne vont pas dans les entrailles et préfèrent rester à proximité de l’entrée), dans le noir complet, sans un bruit… C’est incroyable… Il faut rester très prudents car il y a des trous (le dessin d’une tête de mort avec un prénom et une date laisse supposer qu’une personne est morte en tombant dans ce trou…).

Il y a des gouttes sur la roche, la roche est lisse il ne faut pas glisser… Il y a des traces de mains sur la roche. Alors je plonge moi aussi ma main dans une flaque de boue pour laisser ma trace !

grotte

mainIMG_3367

 

Dans la grotte de Phu Kham

VOUS VOULEZ UN APERCU DE L’INTERIEUR DE LA GROTTE ? C’EST PAR ICI =>

 

Les grottes aquatiques (Water Cave)

Ce sont des grottes remplies d’eau. Pendant la mousson ce n’est pas possible d’entrer à l’intérieur car il y a trop d’eau.

Pendant la haute saison, on peut entrer dans les grottes aquatiques en étant assis dans une grosse bouée. Dans la grotte il fait noir, il ne faut pas être claustrophobe.

J’ai bien aimé la petite grotte aquatique : nous n’avons croisé que 2 personnes qui nous ont donné quelques conseils. On entendait le coassement des grenouilles et on a vu un gros poisson chat dans l’eau !

J’ai moins aimé la grosse grotte aquatique (celle qui est touristique la fameuse « Water Cave ») car il y a des dizaines et des dizaines de groupes, on se retrouve donc sur notre bouée au milieu d’une foule de touristes et on suit une corde. Il y a tellement de monde à l’intérieur de la grotte que l’on peut vite se sentir oppressé. Mais elle reste impressionnante et on peut aller très profond donc c’est vraiment une expérience unique.

IMG_3423

 

Le tubing & le kayaking

Le tubing consiste à descendre la rivière dans une grosse bouée, une bière à la main. Il y a quelques années on trouvait même des bars tout le long de la rivière pour remplir son verre dès qu’on le souhaitait mais il y a eu tellement d’accidents et de morts (par noyade) que maintenant il ne reste plus que 2 bars en début de parcours (afin d’éviter les débordements…).

Le kayak est moins typique mais c’est une autre option sympathique pour descendre la rivière !

Nous n’avons pas de photo/vidéo car notre GoPro a merdé…

 

Tubing-in-Vang-Vieng-Laos
Source : http://www.remotetraveler.com/laos/

 

 

Les tours organisés

J’avais déjà été déçue en Thaïlande et pourtant on a réitéré l’expérience au Laos… ! On voulait faire le tubbing, et on nous a proposé un tour pour 10 euros : Grotte aquatique le matin + Déjeuner + Visite de la grotte éléphant + Tubbing ou Kayak l’après-midi (de 8h45 à 16h).

Résultat :

  • On est venus nous chercher à 9h30 donc on a attendu 45min le matin.
  • Arrivés près de la grotte aquatique on a attendu 2h avant de pouvoir pénétrer à l’intérieur (on devait attendre qu’un groupe en sorte pour récupérer leurs lampes frontales).
  • Le repas était bon et copieux (même si nous n’avons pas pu manger le dessert car un groupe de Chinois avait mangé toutes les bananes sans en laisser aux autres ! Trop bizarre !)
  • La grotte de l’éléphant était en fait un petit renfoncement sur le chemin du retour (on y a passé 1 min à peine !)
  • Au moment de faire le tubbing on nous a annoncé que finalement nous n’avions pas le choix : c’était kayak pour tout le monde (on était un peu déçus car on connait bien le kayak contrairement au tubbing qui est l’activité du coin…)
  • On s’est arrêtés dans un bar le long de la rivière (Romain et moi ne voulions pas nous arrêter mais nous n’avons pas eu le choix car nous devions rester en groupe et nous sommes donc restés 1h à cet endroit…)

Bref, beaucoup de déceptions ! Pour moi c’est FINI les tours organisés : trop d’attente & pas assez d’autonomie… Ca gâche un peu le moment…

Thaïlande

Koh Lanta

Koh Lanta : la jungle, la plage, le calme…  🌴

koh lanta

IMG_0489

Koh Lanta est un archipel de 52 îles. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’île a résisté au tourisme de masse que l’émission « Koh Lanta » aurait pu apporter. Elle est très grande donc il y a des routes et des véhicules (mais c’est plus rural que sur Phuket et il y a beaucoup moins de déchets, on y trouve une vraie harmonie avec la nature). Les chants d’oiseaux et les cris d’éléphants contribuent au charme de l’île…

IMG_0455

 

Un hôtel en harmonie avec la nature ⛺

Nous sommes arrivés mardi 1er mars à Koh Lanta, et après quelques négociations sur le port, (au début on voulait nous prendre 1 600 bahts juste pour nous conduire en ville, puis on nous a proposé un hôtel dans le nord en plus du transport, finalement on nous a proposé un bungalow dans le sud à 800 bahts/nuit avec le transport gratuit… comme quoi il faut vraiment prendre le temps de négocier un peu et surtout ne pas s’arrêter à la première personne qui nous accoste à la sortie du bateau) on est donc arrivés à notre bungalow.

IMG_0427

IMG_0426

IMG_0425

 

Pancake Miel/Banane Huuum

Sur la carte du petit-déjeuner il y a souvent des pancakes à la banane. J’ai craqué, et du coup c’est devenu mon nouveau péché mignon !

IMG_0510

IMG_0504

 

Coucher de soleil ☀ au bord de la plage

On a décidé de passer notre première soirée sur la plage qui se trouve juste à coté de nos bungalows (pratique!). On a bu un verre en admirant un beau coucher de soleil…

IMG_0482

IMG_0472

 

Cascade 💦 & Grotte

Mercredi 2 mars : nous avons suivi la rivière et les crottes d’éléphants pour trouver la cascade ! Comme on nous l’avait dit, il n’y avait pas d’eau (puisque c’est actuellement la saison sèche et qu’il ne pleut que très rarement). Mais le mur végétal naturel valait le coup d’œil, et nous avons quand même pu nous rafraîchir un peu.

Sur le chemin du retour on a croisé des français qui nous ont indiqué une grotte. Romain a réussi à grimper à la liane, moi non… !!!!

IMG_0516

IMG_0543

IMG_0547

IMG_0555

IMG_0584

IMG_0568

liane

 

Le WHY NOT Bar 🎼 🍺 🍸 🎸 🎵

Sous les recommandations des autres voyageurs, nous avons décidé de passer la soirée au « Why Not Bar » à quelques km de notre hôtel. Evidemment lorsque Romain nous a proposé de passer la soirée là-bas, on a tous fait la blague « Oui pourquoi pas :p  »

Le restaurant servait des plats délicieux et pas plus chers qu’ailleurs, le bar (comme souvent en Thaïlande) était chaleureux, bien décoré, un musicien jouait de la guitare et chantait des tubes très connus (Bob Marley, Birdy, Sixto Rodriguez etc.)

On a même eu droit au fameux « fire show » (comme à Koh Phi Phi et à Railay).

En gros on y a passé une très bonne soirée 🙂

IMG_0595

IMG_0589

IMG_0592

IMG_0597

IMG_0607

 

Les mangroves 🌱

Jeudi 3 mars : On a décidé de partir tôt pour trouver les mangroves.

La mangrove est un écosystème que l’on trouve dans les pays tropicaux. En gros c’est une foret sur la mer. Les arbres aux grandes racines s’appellent les palétuviers. Ils ont des racines aériennes pour pouvoir récupérer plus d’oxygène et plus de nutriments (car il n’y en a pas assez dans leur sol).

Comme il s’agit d’une attraction touristique, on n’a eu aucun mal à trouver un stand de location de kayaks pour y faire un tour.

Il n’y avait pas d’électricité sur l’île ce jour-là… Nous ne pouvions pas retirer d’argent donc on a compté nos sous… Et on a du zapper le petit-déjeuner pour pouvoir faire du kayak !

On a pagayé pendant 2h en s’insérant dans les bras plus étroits pour apercevoir des petits animaux. Nous avons vu :

  • Des poissons 🐠 qui marchent sur terre (et oui ça existe!)
  • Des centaines de crabes aux couleurs flamboyantes (rouge violet bleu…)
  • Un varan
  • Deux macaques 🐒 (étonnamment ils étaient très solitaires, ils creusaient dans la terre molle pour trouver des crabes, on en a même vu un nager sous l’eau).

Le silence du kayak nous a permis d’observer ce petit écosystème rigolo ! Ce qui n’est surement pas (ou moins) possible si on choisit de faire la balade sur un bateau motorisé.

animaux mangroves

IMG_0622

IMG_0650

IMG_0715

IMG_0717

IMG_0686