Equateur

L’île Santa Cruz

carte-santa-cruz

_________________________________________________________________

Santa Cruz

Il s’agit de l’île principale, tout d’abord car c’est là que se trouve l’aéroport (pour être plus précise : l’aéroport se trouve sur l’île de Baltra qui est presque collée à l’ile de Santa Cruz) donc tout le monde passe par là, et deuxièmement parce qu’elle abrite de nombreux hôtels/restaurants.

En résumé : une île sympathique, sur laquelle on voit déjà plein d’animaux et qui n’est pas trop bondée de monde. 2 ou 3 jours suffisent pour en faire le tour… Mais on peut bien évidemment prendre son temps et y rester un peu plus longtemps !

Animaux observés : Tortue de terre, tortue de mer, iguane marin, otarie, frégate, pélican, requin à pointe noire, raie, pinsons.

A savoir : Lorsque vous entrez sur un site (par exemple au centre Charles Darwin) on vous demande d’inscrire votre nom numéro de passeport nationalité etc. (car ils tiennent un registre) mais tout est gratuit (vous aurez déjà payé 100$ de taxe à l’entrée des Galápagos mais on ne vous demandera rien de plus).

dsc01015

DCIM111GOPRO
Sur un banc à Santa Cruz … !

_________________________________________________________________

La ville de Puerto Ayora

La ville est assez petite. Sur la route il y a une voie réservée aux vélos (d’ailleurs l’hôtel Vista al Mar prête gratuitement des vélos, des masques et des tubas), ce qui est très pratique (le vélo est suffisant pour faire le tour de la ville). Au niveau des commodités vous trouverez :

  • Un hypermarché pour faire vos courses (les restaurants sont un peu chers (ils se rapprochent des prix européens) donc c’est bien d’avoir cette option)
  • Une jolie cafeteria avec vue sur le port (pour prendre son petit-déjeuner !)
  • Des banques
  • Une poste
  • Un hôpital
  • Des boutiques souvenirs
  • Des restaurants (la spécialité c’est la langoustine grillée, et la soupe de poisson avec du riz)
  • Des agences de voyage (qui proposent des tours organisés)

velo

_______________________________________________________________

Le port

Je crois que le port était notre endroit préféré ! Il se trouvait juste à côté de notre hôtel du coup on y allait tous les soirs après le diner, et on y voyait toujours des tortues, des otaries, des raies, des requins et d’autres poissons ! Un véritable aquarium naturel ! Les otaries avaient leurs petites habitudes alors elles squattaient les bancs pour y passer la nuit sans se préoccuper des passants… !

port-ayora

port-tortuesport-otariesport-iguanes

__________________________________________________________________

Le marché aux poissons

Le petit marché se trouve en bord de mer, entre le port et le centre Charles Darwin (vous tomberez dessus en longeant la mer). Ici, les pêcheurs n’ont pas besoin de poubelle lorsqu’ils préparent leur poisson : les pélicans et les otaries attendent sagement les restes de poissons qui sont jetés par les humains ! Ce qui offre un spectacle assez comique dont on ne se lasse pas !

dsc01090

dsc00748

_________________________________________________________________

Le centre « Charles Darwin »

C’est un centre qui protège les tortues de terre géantes (une espèce endémique des Galápagos). Elles sont élevées ici (un peu comme dans un zoo) pour les protéger des prédateurs, mais lorsqu’elles atteignent leur majorité (à l’âge de 35 ans !) elles sont relâchées dans la nature ! Donc si vous passez au centre Charles Darwin vous êtes sûrs de voir des tortues géantes. Mais nous n’avons même pas eu besoin de ça pour en voir dans la nature dès le premier jour de notre arrivée en bus !

C’est dans ce centre qu’a vécu George : la célèbre tortue (appelée « Lonesome George ») qui a été trouvée sur l’île de Pinta en 1970 et qui était la seule de son espèce. Afin d’assurer la pérennité de cette espèce les scientifiques ont tout fait pour présenter à George des prétendantes, mais il les a toutes refusées… George est donc mort en 2012 (on estime qu’il avait plus de 100 ans) et son espèce s’est malheureusement éteinte avec lui…

dsc00774

dsc01662

tortue

_________________________________________________________________

La plage du centre Charles Darwin

Une fois que vous aurez observé les tortues géantes vous pourrez vous prélasser sur la plage « Estacion de la playa ». Elle est assez jolie, mais comme il y a du sable, les vagues remuent le fond et l’eau est trouble (avec un masque on ne voit rien).

Etant toujours à l’affut de la moindre tortue marine, nous avons donc décidé de continuer un peu sur les rochers et en nous éloignant de la plage nous avons vu des dizaines de tortues !!! On les voyait bien car elles remontaient souvent pour respirer à la surface !!!

Un jour on est donc revenus au même endroit avec un masque et un tuba et Romain s’est jeté à l’eau ! Pas évident au milieu des rochers mais les vagues n’étaient pas trop fortes donc ce n’était pas dangereux. Il s’est donc retrouvé dans l’eau entouré par 3 ou 4 tortues ! Mais elles semblaient avoir peur de lui car elles nageaient beaucoup plus vite lorsqu’elles se trouvaient face à lui (alors qu’habituellement elles sont plutôt lentes et voluptueuses dans l’eau !).

J’en profite pour préciser que l’endroit est splendide pour regarder le coucher du soleil !

dsc00811

plage-darwin

__________________________________________________________________

Las grietas

Il s’agit d’un point d’eau au milieu de deux falaises rocheuses. L’eau est turquoise et si vous apportez un masque vous y verrez plein de beaux poissons ! Pour se rendre à Las Grietas il faut aller au port de Puerto Ayora, prendre un petit bateau taxi (0,80$ pour 2min de traversée !) et suivre le chemin balisé (environ 30 minutes). La balade est très belle et les paysages sont complètement atypiques (forêt de cactus, arbres blancs, lac rose salé…) et elle débouche sur ce fameux point d’eau dans lequel on peut se baigner et même faire quelques sauts !

grietas-2

saut

grietas

_________________________________________________________________

La plage de « Las Grietas »

C’est une plage qu’on évoque peu aux Galápagos, pourtant elle est beaucoup plus proche du centre-ville (donc de tous les hôtels) que Tortuga Bay et elle lui ressemble beaucoup ! Donc si vous n’avez pas prévu de passer beaucoup de temps à Santa Cruz je vous conseille de prendre un peu le soleil sur cette plage plutôt que sur Tortuga Bay.

dsc01679

________________________________________________________________

La plage « Tortuga bay »

Dès que nous sommes arrivés à Santa Cruz tout le monde nous a conseillé d’aller à Tortuga Bay. On nous parlait d’une plage paradisiaque et comme elle s’appelle « Tortuga Bay » on avait l’espoir de voir des tortues dans l’eau (oui je vous l’ai dit on est toujours à l’affut des animaux!).

On a donc fait la balade d’1h environ =>

On traverse d’abord une sorte de forêt de cactus avant d’arriver sur une première plage : elle est immense ! Mais on n’a pas le droit de s’y baigner car les courants sont très forts. Puis on longe la plage jusqu’à une autre plage, entourée par de jolies mangroves et des espaces sont prévus pour déposer nos affaires (bancs en bois + porte serviette). Le sable est blanc, l’eau est claire mais tellement FROIDE !

On a quand même fait un effort pour entrer dans l’eau dans l’espoir de pouvoir observer des animaux avec nos masques mais nous n’avons rien vu… Et comme la bronzette sur la plage ce n’est vraiment pas notre truc on est repartis !

Si vous êtes trop fatigués pour faire le chemin du retour, ou blessés, ou je ne sais quoi, sachez qu’il y a des bateaux taxis qui vous proposeront de vous ramener au port (mais je ne connais pas le prix car nous sommes rentrés à pied).

dsc00933

dsc00880

dsc00881

dsc00861

_______________________________________________________________

La laguna de las Ninfas

Juste à côté du port il y a la lagune de las Ninfas : c’est un point d’eau qui ressemble à un lac mais il y a une ouverture sur la mer ! Du coup vous pourrez y voir des requins et des raies ! Mais très honnêtement nous avons vu beaucoup plus d’animaux au port ! Ceci dit cet endroit est très zen et reposant il vaut le coup d’œil !

ninfas

***********************************************************************

 

Bons plans pour les petits budgets :

Nos hôtels

Vista al Mar (propre, à 2min du port, juste en face de la rue des restaurants, wifi correct)

Germania (propre, jolie chambre, grand lit 3 places, wifi correct, à 3min du port).

hotels-gala

Mexique

Cozumel

Cozumel : notre baptême de plongée !

b map

Pour aller sur l’île de Cozumel il suffit de prendre le ferry depuis Playa Del Carmen (il y a 1h de bateau).

IMG_5281

 

 

L’île

Cozumel est une petite île (45km de long et 15km de large) qui se trouve en face de Playa Del Carmen. La ville de Cozumel est vivante (restaurants, hôtels, musique le soir, magasins souvenirs…) mais lorsqu’on s’éloigne un peu on se retrouve en pleine nature. Une partie de l’île est encore vierge : grandes étendues de sable blanc, buissons et marécages. L’ambiance est très reposante.

IMG_5302

b paysages vierges

 

 

Qu’avons-nous fait pendant 5 jours ?

On s’est surtout bien reposés ! Notre séjour à Cozumel ressemblait à des vraies vacances ! On s’est baignés, on a lu des bouquins et écouté de la musique, j’ai essayé d’apprendre les bases de la salsa, on a loué un scooter pour faire le tour de l’île, on a fait une balade sur la plage un soir et on a encore vu des tortues pondre, on a fait du snorkeling, Romain est allé pécher avec un kayak en mer et on a fait notre baptême de plongée !

b activités

boisson

 

Les tortues !

Décidément on est chanceux ! Car un soir on a décidé de refaire une balade de nuit sur la plage et on a encore vu deux tortues pondre ! Elles étaient énormes ! Et cette fois on a bien vu les œufs tout ronds… Mais vers 23h les policiers sont arrivés et ils nous ont demandé de partir, en nous expliquant qu’il y avait également des crocodiles près des plages ! Personnellement il n’a pas fallu un argument supplémentaire pour me donner envie de quitter les lieux le plus rapidement possible… !

b tortue

 

 

 

Notre baptême de plongée

Nous n’avions pas prévu d’aller à Cozumel, mais un jour un mec nous a pris en stop, il était plongeur, et il nous a dit que Cozumel était l’endroit idéal pour commencer la plongée. Comme nous voulions absolument tester la plongée au Mexique, on a décidé de suivre ses conseils et on s’est donc retrouvés à Cozumel !

Nous sommes passés par l’agence Blue Magic et nous avons eu Christina comme instructrice ! Cette Brésilienne très sympathique nous a accompagnés, guidés et rassurés tout au long de la journée. Quand je l’ai rencontrée, je lui ai dit « Je préfère te prévenir tout de suite, je suis stressée, j’ai un peu peur de plonger c’est la première fois… ». Elle a ri et elle m’a dit « Ne t’inquiète pas ! Je SAIS que tout va bien se passer, c’est une activité « super safe » (sans danger, en tout cas à cette profondeur) faire de la plongée c’est comme faire de la méditation ! ». Son assurance m’a déjà bien rassurée et le déroulement de la journée était idéal :

  • Essayage des combinaisons et des masques.
  • Cours théorique : Christina nous a appris à décompresser sans se faire mal aux oreilles, à enlever l’eau à l’intérieur du masque, à enlever l’eau à l’intérieur du détendeur, ainsi que les gestes de base « je vais bien », « je ne vais pas bien », « je veux remonter », « on descend » etc… Elle nous a également expliqué que notre respiration allait entièrement contrôler notre plongée : si on inspire trop on remonte, si on expire trop on coule… il faut également éviter de respirer trop vite car ça empêche complètement de contrôler notre corps dans l’eau qui ne fera que descendre, monter, descendre, monter rapidement ! Et puis ça consommerait l’air de la bouteille plus rapidement que prévu.
  • Exercices pratiques dans l’eau : nous avons ensuite enfilé le gilet et la bouteille puis nous sommes entrés dans l’eau à partir du bord de la plage. J’ai beaucoup aimé cette première approche car j’avais pied donc je n’avais pas peur de me noyer. Ça m’a vraiment mise en confiance (confiance dans le matériel, en Christina et en moi-même car j’ai vu que je réagissais correctement sous l’eau). Certaines agences font le cours théorique et enchainent directement avec la plongée en mer (depuis un bateau)… Je pense que j’aurais pu faire un blocage si on avait fait ça… Bref les exercices sous l’eau ont confirmé ce que tout le monde disait : il ne peut pas t’arriver grand-chose sous l’eau à 12m de profondeur… Car même si de l’eau entre dans ton masque (ce qui m’est arrivé par la suite d’ailleurs) il y a un moyen très simple et très rapide de l’enlever. Idem pour le détendeur. Après les exercices nous avons fait de la « vraie » plongée en mer toujours en partant de la plage. Nous sommes descendu à 4/5 mètres seulement, mais ça nous a quand même permis d’apprendre à gérer notre respiration.
  • Plongée en mer : puis nous avons pris le bateau pour s’éloigner un peu des côtes, et nous avons plongé du bateau ! Avec le fameux renversement arrière des plongeurs ! En fait il suffit de s’asseoir sur le bord du bateau (à l’extérieur de l’eau les bouteilles sont vraiment lourdes, mais dans l’eau on ne les sent pas), de mettre une main sur le masque et l’autre sur son ventre, puis de se laisser tomber tranquillement en arrière. On nous a conseillé d’éviter de donner une impulsion en arrière car ça nous ferait faire un « backflip » dans l’eau ! Rien de grave mais ce n’est pas forcément agréable. Nous sommes descendus progressivement à 12 mètres de profondeur. Il faut descendre petit à petit, en douceur pour ne pas se faire mal aux oreilles (de toute façon on le sent tout de suite et il faut prendre le temps de décompresser). Par contre on ne sent pas la pression quand on remonte donc il faut faire encore plus attention… Mais Christina était toujours là pour nous guider et nous montrer l’exemple. L’eau était très claire on avait une visibilité incroyable. Tout s’est bien passé, nous sommes restés une grosse heure sous l’eau, à la fin j’avais presque froid ! Mais j’en garderai un excellent souvenir et ça nous a donné envie d’en refaire un jour !

b plongée

 

 

Bon plan

Nous avons aimé l’hôtel Tamarindo. La propriétaire, Eliane, est française, et elle vit au Mexique depuis plus de 20 ans ! Elle est très sympathique (elle n’hésite pas à donner plein de conseils perso et elle m’a même fait bénéficier de l’un de ses cours de Salsa gratuitement avec son prof ! C’était fun !). L’hôtel est agréable :

  • Belle chambre décorée avec goût et salle de bain privée (très jolie douche)
  • Cuisine commune
  • Terrasse commune avec tables et chaises
  • Location de matériel de snorkeling
  • La femme de ménage est adorable

L’hôtel se trouve dans une rue calme mais reste proche du centre (10min à pied), et un grand magasin alimentaire se trouve à 5 minutes à pied (idéal quand on aime cuisiner)…

hotel