Equateur

Première semaine à la ferme

IMG_3505

Après avoir réglé nos problèmes administratifs avec Edgar qui a eu la patience de rester avec nous pendant plusieurs heures (voir l’article précédent), nous sommes finalement arrivés à la ferme « Finca Caracol » !

ferme bas

ferme haut

 

Edgar nous a d’abord présenté les animaux : chats, chiens & cochons. Puis il nous a expliqué ce que nous allons devoir faire tous les jours :

 

Donner à manger aux chats et aux chiens : deux fois par jour pour les chiens

On prépare la bouillie à l’avance : deux louches de maïs dans de l’eau que l’on fait bouillir (ça gonfle et ça devient consistent) puis on ajoute une louche de croquettes pour chiens. On sert la bouillie quand elle a bien refroidie.

Normalement, les chiens ont un bol chacun, et ils doivent attendre que tout le monde soit servi pour commencer à manger mais quand Edgar n’est pas là et que nous nous occupons des chiens seuls c’est le gros bordel : ils se ruent sur la nourriture et ils volent la nourriture du voisin ! On va essayer d’être plus autoritaires à l’avenir !

chiens

chats

repas chiens

 

Donner à manger aux cochons : deux fois par jour

Les cochons mangent tout ! Du coup ça pue ! tous les matins on leur donne des feuilles de Yuca, des feuilles de bananiers (ils en raffolent) ainsi que 2 ou 3 papayes que l’on coupe à la machette (on va les chercher dans les arbres de la ferme) et les restes que l’on récupère dans le seau de la cuisine (épluchures de légumes etc.). Ensuite il faut enlever la merde de cochon de leur enclos : pour ça on enfile des bottes en caoutchouc, on entre dans l’enclos avec une pelle et on met tout dehors. Ca fait ensuite du compost que l’on peut utiliser pour les plantations.

IMG_3646

 

Donner du maïs aux petits poulets : tous les jours

Pour ça on a remarqué qu’il fallait éparpiller le maïs sur le sol et ne pas faire un tas sinon les chiens mangent le maïs cru et il ne reste plus rien pour les petits poulets !

poussins

 

Traire la vache : un jour sur deux

Ensuite nous sommes allés traire la vache (c’est beaucoup plus complexe que ça en a l’air il faut prendre le coup de main !). Pour le moment c’est la seule à avoir un veau donc il n’y a qu’elle à traire. Pour pouvoir la traire il faut d’abord la séparer de son petit, l’attacher par le cou pour qu’elle ne se mette pas à courir partout puis lui attacher les deux pattes arrières pour éviter de se prendre un mauvais coup ! Ensuite il faut récupérer le lait en moins de 10 minutes (apparemment au-delà de ce temps il n’y a presque plus de lait qui sort car elle arrive à le retenir dans le but de le garder pour son petit veau). Une fois le lait récupéré on ramène le seau à la cuisine et on le fait bouillir au moins 20 minutes. Ensuite on peut l’utiliser pour se faire un chocolat chaud, une purée ou autre ! Ce matin on a même fait un fromage frais en ajoutant de la présure !

(la photo viendra plus tard elle est sur le téléphone d’Edgar!)

 

Faire boire les vaches : une fois par jour.

C’est le plus difficile ! Il faut aller chercher les vaches (à pied ou à cheval) et les guider jusqu’à la rivière pour les faire boire puis les faire remonter jusqu’à leur champ. Parfois on les change de champ. C’est difficile car il arrive qu’une vache veuille aller autre part : du coup il faut la contourner subtilement (ne surtout pas l’effrayer sinon elle se met à courir encore plus loin) pour la ramener dans la bonne direction.

Il y a 13 vaches :

  • 5 d’un côté (dont le petit veau) + le cheval
  • 8 dans un autre champ

Donc il faut réitérer l’expérience deux fois chaque jour pour que tout le monde puisse boire !

IMG_3686IMG_3509

 

La mission du jour

En plus de tout ça (qui est le minimum vital, à faire même le samedi et dimanche car il n’y a pas de week-end pour les animaux !), on entreprend une petite mission chaque jour :

jour 1 pancarte

jour 2 poulailler

jour 3 defrichement

jour 4 sacs

 

Nous adorons la ferme ! Edgar est super sympa ! Cette semaine il y a un autre bénévole avec nous : il s’appelle Rodrigo et il est Brésilien (d’origine japonaise). Nous travaillons bien tous les 3 et on s’entraide beaucoup ! Le soir, le papa d’Edgar, Mancho, rentre à la ferme après sa journée de travail et nous dinons tous ensemble. En général c’est nous qui cuisinons ! On aime bien ça et ça a l’air de faire plaisir aux autres. On leur a fait découvrir la purée et les crêpes ! On mange essentiellement les fruits et les légumes de la ferme + ce qu’Edgar nous ramène parfois de la ville (thon, œufs, tomates…). Nous ne mangeons jamais de viande.

On a le droit de monter le cheval quand on veut ! Ce matin on l’a pris pour aller au petit magasin chercher une bière et des gâteaux (en fait c’est une mamie qui a un stock chez elle et qui vend quelques produits, ça évite d’aller jusqu’en ville à plus de 10km !).

Edgar a fabriqué une douche dans le jardin qui fonctionne très bien (l’eau est même un peu tiède) et il y a des toilettes sèches à côté de la maison. La maison est une cabane en bois et nous avons notre petite chambre à l’étage. Pour l’instant nous sommes très contents d’être ici et l’ambiance est super !

rodrigo

tienda

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s