Cambodge

Sihanoukville

Sihanoukville : mer, déchets, mendiants

SIHANOUK OK

La ville

Sihanoukville est une petite ville (peu de voitures) mais elle reste assez vivante : il y a pas mal de restaurants et de petits bars. Il n’y a pas grand chose à voir dans la ville. Ceci dit quand on va à Sihanouk, ce n’est pas pour explorer la ville, mais plutôt pour profiter de la plage.

IMG_1897

 

Le front de mer

Les restaurants qui se trouvent sur la plage sont accueillants : il y a des ventilateurs et des fauteuils en bambou remplis par des gros coussins moelleux ! Ils offrent presque tous une formule Barbecue de fruits de mer : pour 4 euros on a deux morceaux de poisson, deux grosses crevettes, du calamar, une pomme de terre et de la salade. Nous avions lu dans les guides que les fruits de mer étaient exceptionnels et c’est plutôt vrai !

Par contre, lorsque l’on est assis en terrasse (ou plutôt les pieds dans le sable), on se fait accoster toutes les 5 minutes par un mendiant (un enfant, une mamie, un handicapé…). C’est choquant d’en voir autant. Certains d’entre eux tentent de vendre une carte postale, des oreilles de lapin ou encore des bracelets… D’autres réclament simplement 1$…

La plage est assez belle, mais il y a beaucoup de déchets (principalement dans la mer, ce qui rend presque impossible le ramassage). Les Cambodgiens ne sont pas du tout sensibilisés à la pollution et on les voit régulièrement jeter leurs déchets n’importe où sans aucun complexe.

La mer est extrêmement chaude (bien plus chaude que l’eau du petit bain de la piscine). Mais on n’y reste pas très longtemps car on se retrouve vite encerclés par les déchets…

IMG_189512994533_10154223573929642_5947753455656132578_n12998762_10154223573684642_1784418997764666152_n

 

Un point de départ pour les îles

Sihanoukville est aussi un point de départ pour les îles paradisiaques :

  • Koh Rong Sanloem
  • Koh Rong

Nous n’avions pas prévu d’aller sur une île mais un voyageur sympathique nous a vivement recommandé d’y aller en nous disant qu’il y avait un bateau tous les jours à 12h pour 10$ l’aller retour… On a regardé l’heure… il était 11h20… On s’est donc dépêchés de prendre une douche, faire nos sacs, rendre les clefs de la chambre et de foncer en direction du port dans l’espoir de pouvoir prendre le bateau…

12985543_10154223573549642_8431839593626871622_n

L12998498_10154223573464642_786889535575569649_n

Et nous l’avons eu !!! Let’s go to koh Rong Samloem   😀

Cambodge

L’île de Koh Rong Samloem

Koh Rong Samloem : le paradis sur terre !

KOH RONG OK

Une plage de rêve

C’est la première fois que je vois une plage aussi belle… Pourtant nous avons passé 7 mois en Thailande, donc des jolies plages, on en a vu. Mais aucune n’est comparable à Koh Rong Samloem. La couleur de l’eau et la couleur du sable paraissent irréelles ! Il y a peu de touristes (la plupart semblent être des voyageurs comme nous).

Un restaurant principal se trouve en face du petit port, et des bungalows en bois sont dispatchés le long de la plage.

On sent que tous ceux qui arrivent sur cette île recherchent le calme et la tranquillité. C’est tellement calme qu’on a envie de chuchoter pour ne pas déranger les autres !

IMG_1745

IMG_1867

IMG_1699

IMG_1694

 

Activités

C’est l’endroit idéal pour ne rien faire ! Ou bien simplement lire un livre, écouter de la musique, boire un verre en s’allongeant dans l’eau claire…

Sinon il y a quelques chemins qui permettent d’accéder à des petites cascades. Il y a également un phare de l’autre côté de l’île. D’ailleurs l’île est assez grande : on marché 4h pour aller au phare et revenir.

IMG_1718

IMG_1724
Non non Romain ne sort pas de la mer…

 

IMG_1731IMG_1730

 

Le coucher de soleil

On peut admirer le coucher de soleil de l’autre coté de l’île. Pour ça il faut donc traverser la jungle après avoir pris sa douche et donc se retrouver à nouveau en sueur ahahahah ! Après 30 min de marche, on atteint  une plage complètement différente de l’autre : la mer est un peu plus agitée et il y a du fond dès le bord de la plage. Des petites plateformes avec un toit et des rideaux (pour le coté romantique!) sont situées sur le sable… On peut commander un verre ou même diner…

IMG_1762

IMG_1777

 

Hébergement

Nous avons choisi de dormir dans un dortoir : c’est une structure ouverte en bois qui comprend une partie avec des lits au rez-de-chaussée, un escalier, et une partie avec d’autres lits (doubles) au premier étage. Nous sommes au premier étage. Quand nous sommes allongés sur notre lit, nous voyons la mer… On entend les vagues qui s’écrasent très calmement sur le bord de la plage. A part les vagues, les insectes et quelques oiseaux il n’y a pas de bruit… On se sent seul au monde…

Il n’y a pas d’électricité sur l’île, tout fonctionne à partir d’un générateur. Donc nous avons le courant électrique dans la chambre de 18h à 00h seulement, pas la journée.

Tout est ouvert ce qui nous permet d’être au frais le soir et la nuit. D’habitude nous dormons avec le ventilateur allumé sans drap et nous dégoulinons quand même de sueur… Cette nuit, nous nous sommes emmitouflés dans la petite couverture l’un contre l’autre… C’était génial car nous n’avions pas eu « froid » la nuit depuis plus de 8 mois !

Il y a des espèces de paravents en paille qui nous séparent des autres lits, mais tous les lits donnent sur un même couloir ouvert. Ce n’est pas gênant, car tout le monde est très respectueux. Les douches sont également communes sans cloison (il y a un bâtiment pour les filles et un autre pour les garçons). Au début ça surprend et puis en fait très rapidement on se rend compte que personne ne « mate » personne, et que tout le monde fait sa petite vie sans déranger ni mettre mal à l’aise les autres.

IMG_1748

IMG_1685

IMG_20160411_071746

IMG_1686
Vue depuis le dortoir

 

IMG_20160411_063332