Equateur

L’île Santa Cruz

carte-santa-cruz

_________________________________________________________________

Santa Cruz

Il s’agit de l’île principale, tout d’abord car c’est là que se trouve l’aéroport (pour être plus précise : l’aéroport se trouve sur l’île de Baltra qui est presque collée à l’ile de Santa Cruz) donc tout le monde passe par là, et deuxièmement parce qu’elle abrite de nombreux hôtels/restaurants.

En résumé : une île sympathique, sur laquelle on voit déjà plein d’animaux et qui n’est pas trop bondée de monde. 2 ou 3 jours suffisent pour en faire le tour… Mais on peut bien évidemment prendre son temps et y rester un peu plus longtemps !

Animaux observés : Tortue de terre, tortue de mer, iguane marin, otarie, frégate, pélican, requin à pointe noire, raie, pinsons.

A savoir : Lorsque vous entrez sur un site (par exemple au centre Charles Darwin) on vous demande d’inscrire votre nom numéro de passeport nationalité etc. (car ils tiennent un registre) mais tout est gratuit (vous aurez déjà payé 100$ de taxe à l’entrée des Galápagos mais on ne vous demandera rien de plus).

dsc01015

DCIM111GOPRO
Sur un banc à Santa Cruz … !

_________________________________________________________________

La ville de Puerto Ayora

La ville est assez petite. Sur la route il y a une voie réservée aux vélos (d’ailleurs l’hôtel Vista al Mar prête gratuitement des vélos, des masques et des tubas), ce qui est très pratique (le vélo est suffisant pour faire le tour de la ville). Au niveau des commodités vous trouverez :

  • Un hypermarché pour faire vos courses (les restaurants sont un peu chers (ils se rapprochent des prix européens) donc c’est bien d’avoir cette option)
  • Une jolie cafeteria avec vue sur le port (pour prendre son petit-déjeuner !)
  • Des banques
  • Une poste
  • Un hôpital
  • Des boutiques souvenirs
  • Des restaurants (la spécialité c’est la langoustine grillée, et la soupe de poisson avec du riz)
  • Des agences de voyage (qui proposent des tours organisés)

velo

_______________________________________________________________

Le port

Je crois que le port était notre endroit préféré ! Il se trouvait juste à côté de notre hôtel du coup on y allait tous les soirs après le diner, et on y voyait toujours des tortues, des otaries, des raies, des requins et d’autres poissons ! Un véritable aquarium naturel ! Les otaries avaient leurs petites habitudes alors elles squattaient les bancs pour y passer la nuit sans se préoccuper des passants… !

port-ayora

port-tortuesport-otariesport-iguanes

__________________________________________________________________

Le marché aux poissons

Le petit marché se trouve en bord de mer, entre le port et le centre Charles Darwin (vous tomberez dessus en longeant la mer). Ici, les pêcheurs n’ont pas besoin de poubelle lorsqu’ils préparent leur poisson : les pélicans et les otaries attendent sagement les restes de poissons qui sont jetés par les humains ! Ce qui offre un spectacle assez comique dont on ne se lasse pas !

dsc01090

dsc00748

_________________________________________________________________

Le centre « Charles Darwin »

C’est un centre qui protège les tortues de terre géantes (une espèce endémique des Galápagos). Elles sont élevées ici (un peu comme dans un zoo) pour les protéger des prédateurs, mais lorsqu’elles atteignent leur majorité (à l’âge de 35 ans !) elles sont relâchées dans la nature ! Donc si vous passez au centre Charles Darwin vous êtes sûrs de voir des tortues géantes. Mais nous n’avons même pas eu besoin de ça pour en voir dans la nature dès le premier jour de notre arrivée en bus !

C’est dans ce centre qu’a vécu George : la célèbre tortue (appelée « Lonesome George ») qui a été trouvée sur l’île de Pinta en 1970 et qui était la seule de son espèce. Afin d’assurer la pérennité de cette espèce les scientifiques ont tout fait pour présenter à George des prétendantes, mais il les a toutes refusées… George est donc mort en 2012 (on estime qu’il avait plus de 100 ans) et son espèce s’est malheureusement éteinte avec lui…

dsc00774

dsc01662

tortue

_________________________________________________________________

La plage du centre Charles Darwin

Une fois que vous aurez observé les tortues géantes vous pourrez vous prélasser sur la plage « Estacion de la playa ». Elle est assez jolie, mais comme il y a du sable, les vagues remuent le fond et l’eau est trouble (avec un masque on ne voit rien).

Etant toujours à l’affut de la moindre tortue marine, nous avons donc décidé de continuer un peu sur les rochers et en nous éloignant de la plage nous avons vu des dizaines de tortues !!! On les voyait bien car elles remontaient souvent pour respirer à la surface !!!

Un jour on est donc revenus au même endroit avec un masque et un tuba et Romain s’est jeté à l’eau ! Pas évident au milieu des rochers mais les vagues n’étaient pas trop fortes donc ce n’était pas dangereux. Il s’est donc retrouvé dans l’eau entouré par 3 ou 4 tortues ! Mais elles semblaient avoir peur de lui car elles nageaient beaucoup plus vite lorsqu’elles se trouvaient face à lui (alors qu’habituellement elles sont plutôt lentes et voluptueuses dans l’eau !).

J’en profite pour préciser que l’endroit est splendide pour regarder le coucher du soleil !

dsc00811

plage-darwin

__________________________________________________________________

Las grietas

Il s’agit d’un point d’eau au milieu de deux falaises rocheuses. L’eau est turquoise et si vous apportez un masque vous y verrez plein de beaux poissons ! Pour se rendre à Las Grietas il faut aller au port de Puerto Ayora, prendre un petit bateau taxi (0,80$ pour 2min de traversée !) et suivre le chemin balisé (environ 30 minutes). La balade est très belle et les paysages sont complètement atypiques (forêt de cactus, arbres blancs, lac rose salé…) et elle débouche sur ce fameux point d’eau dans lequel on peut se baigner et même faire quelques sauts !

grietas-2

saut

grietas

_________________________________________________________________

La plage de « Las Grietas »

C’est une plage qu’on évoque peu aux Galápagos, pourtant elle est beaucoup plus proche du centre-ville (donc de tous les hôtels) que Tortuga Bay et elle lui ressemble beaucoup ! Donc si vous n’avez pas prévu de passer beaucoup de temps à Santa Cruz je vous conseille de prendre un peu le soleil sur cette plage plutôt que sur Tortuga Bay.

dsc01679

________________________________________________________________

La plage « Tortuga bay »

Dès que nous sommes arrivés à Santa Cruz tout le monde nous a conseillé d’aller à Tortuga Bay. On nous parlait d’une plage paradisiaque et comme elle s’appelle « Tortuga Bay » on avait l’espoir de voir des tortues dans l’eau (oui je vous l’ai dit on est toujours à l’affut des animaux!).

On a donc fait la balade d’1h environ =>

On traverse d’abord une sorte de forêt de cactus avant d’arriver sur une première plage : elle est immense ! Mais on n’a pas le droit de s’y baigner car les courants sont très forts. Puis on longe la plage jusqu’à une autre plage, entourée par de jolies mangroves et des espaces sont prévus pour déposer nos affaires (bancs en bois + porte serviette). Le sable est blanc, l’eau est claire mais tellement FROIDE !

On a quand même fait un effort pour entrer dans l’eau dans l’espoir de pouvoir observer des animaux avec nos masques mais nous n’avons rien vu… Et comme la bronzette sur la plage ce n’est vraiment pas notre truc on est repartis !

Si vous êtes trop fatigués pour faire le chemin du retour, ou blessés, ou je ne sais quoi, sachez qu’il y a des bateaux taxis qui vous proposeront de vous ramener au port (mais je ne connais pas le prix car nous sommes rentrés à pied).

dsc00933

dsc00880

dsc00881

dsc00861

_______________________________________________________________

La laguna de las Ninfas

Juste à côté du port il y a la lagune de las Ninfas : c’est un point d’eau qui ressemble à un lac mais il y a une ouverture sur la mer ! Du coup vous pourrez y voir des requins et des raies ! Mais très honnêtement nous avons vu beaucoup plus d’animaux au port ! Ceci dit cet endroit est très zen et reposant il vaut le coup d’œil !

ninfas

***********************************************************************

 

Bons plans pour les petits budgets :

Nos hôtels

Vista al Mar (propre, à 2min du port, juste en face de la rue des restaurants, wifi correct)

Germania (propre, jolie chambre, grand lit 3 places, wifi correct, à 3min du port).

hotels-gala

Australie

Katoomba

Un vrai coup de ❤

Novembre 2011

katoomba

 

Mercredi – Découverte d’une cascade incroyable : Wentworth falls !

Le mercredi 9 novembre on atteint enfin notre premier objectif : Sydney ! On est très impatients de voir en vrai ce qu’on avait toujours vu en photos ou dans les films. J’ai contacté mon amie Leonie qui vit à Sydney, elle était contente de savoir qu’on était en Australie, mais en ce moment elle est à Brisbane ! Elle revient lundi prochain.

On se dit qu’on va profiter de Sydney en attendant son retour. En traversant le pont on voit le fameux opéra de Sydney ! C’est impressionnant ! Puis on cherche une place pour se garer. Après avoir tourné pendant longtemps, on finit par se garer sur une place payante qui autorise 30min maximum pour 3€. On cherche un endroit où manger dans la rue car il ne nous reste plus que 29min ! On trouve un resto chinois, on mange rapidement, et on retourne à notre van…

Finalement on décide de repartir dans les montagnes quelques jours avant de revenir sur Sydney en début de semaine prochaine pour voir Leonie.

 VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

 

Wentworth falls

On reprend la route en direction des « Blue Mountains » : les montagnes bleues. On a entendu dire que ça valait le coup d’aller y faire quelques randonnées, et c’est à 1h de Sydney donc ça nous permet de ne pas trop nous éloigner. On fait un premier arrêt à Lawson car on voit une poste et on attend un courrier important pour le van ainsi que ma carte bleue. On demande au postier s’il connait un endroit où l’on pourrait faire des randonnées. Il nous conseille d’aller à Katoomba.

On reprend à nouveau la route…Quand Romain voit un panneau « Wentworth falls » donc il me dit « on fait un détour on va voir ? » au début je lui dis non, je préférerais aller directement à Katoomba car je commence à en avoir marre de la voiture… Mais Romain insiste car c’est un petit détour de 2km seulement. On se gare sur le parking, on sort de la voiture pour aller au « lookout » (= un point de vue), et là, on voit une image qui restera gravée dans nos têtes pour très longtemps : le soleil qui frappe une immense falaise rocheuse couleur ocre surplombant une vallée remplie d’eucalyptus. Une cascade de 200 mètres de haut se jette entre les roches en formant un voile d’eau, et s’effondre au fond de la vallée ou elle continue son chemin le long des arbres. Les vapeurs d’eucalyptus donnent une couleur bleue au paysage (d’où le nom « les montagnes bleues »). C’est vraiment magnifique… presque choquant tellement c’est beau. Evidemment Romain me dit « Et tu ne voulais pas venir ici ! », sur le coup je suis bien contente qu’il ait insisté pour venir ! Il est déjà 16h mais on décide de faire une petite randonnée qui mène à la cascade, le chemin est tout aussi beau, différent de ceux qu’on a vus jusqu’à maintenant : il est sec, bordé de pins et la roche (qui forme une sorte d’escalier sur le sentier) est très claire presque blanche. Quand on est devant la cascade on prend plein de photos mais aucune n’a l’air de refléter ce qu’on voit vraiment, on ne se rend pas compte de la hauteur ni de l’atmosphère reposante qu’elle dégage. Les cacatoès blancs volent en hauteur et font semblant de tomber dans le vide avant d’atteindre le niveau des eucalyptus ou ils se redressent ! Ils sont des centaines, la plupart du temps ils sont solitaires ou en couple, mais parfois on voit des envolées massives, ils doivent être une bonne cinquantaine. Il y a aussi plein de perroquets multicolores (rouge et vert, ou bleu et violet) mais ils sont craintifs on ne peut jamais s’approcher de très près sans qu’ils s’envolent. On remonte le long de la cascade ou on trouve un endroit qui à l’air peu fréquenté alors on se rince à nouveau sous la petite cascade d’eau glacée !

VLUU L200  / Samsung L200

vue-globale

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

cascade

 

 Katoomba : la ville zen au milieu des montagnes !

Le soir on atteint Katoomba ou on décide d’aller dans le « common ground café » : la décoration fait très rustique, tout est en bois, la musique est zen et le menu très appétissant, on s’y sent bien et fatigués. On dîne, tout est excellent et pas très cher comparé aux autres restos.

cafe-e

ground

Bon plan

Le Common Ground Cafe (pour manger ou boire un verre dans une ambiance zen et chaleureuse) le smoothie à la banane est délicieux !

Adresse : 214 Katoomba St, Katoomba NSW 2780, Australia

Ouvert de 10h à 22h.

 

Après le diner on trouve un parking quelconque pour passer la nuit quelque part 🙂

 

Australie

Dorrigo

Novembre 2011

dorrigo

 

Le Road trip se poursuit en direction de Sydney

Hier on a décidé de continuer à descendre vers Sydney mais cette fois en passant par la montagne car on savait qu’il y avait plein de cascades. On s’est dit que ça serait cool d’en voir une, alors on a pris le chemin d’une montagne complétement au hasard… On a commencé à monter… monter… monter … la route s’appelait « waterfall road » donc on était certains de tomber sur une cascade! Mais non… que de la route qui montait encore et encore… On commençait à perdre espoir. Arrivés au sommet on était un peu résignés.

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

 

Le parc de Dorrigo

On a quand même décidé de s’arrêter dans un resto pour demander à la gérante s’il y avait une ballade sympa à faire dans le coin. Elle nous a répondu :

« vous êtes déjà allés voir le parc naturel de Dorrigo? »

On lui a répondu que non, alors elle nous a vivement conseillés d’aller la-bas!

Nous avons donc suivi ses conseils et nous avons pris la direction du parc de Dorrigo, à 2km seulement du restaurant.

VLUU L200  / Samsung L200

 

Au milieu de la jungle !

C’était magnifique ! Il y avait plusieurs circuits à faire dans la jungle alors on en a choisi un. Un panneau explicatif recencait les animaux que l’on pouvait croiser dans la jungle : serpents, lézards, tarentules, oiseaux multiples… On a donc rempli le sac à dos d’une bouteille d’eau et on est partis. Après quelques kilomètres on s’est retrouvés face à une grande cascade ! On en a profité pour se rincer car on ne s’était pas lavés depuis plusieurs jours. L’eau était froide mais ça valait le coup !

On a fait la ballade en 3h30 car on prenait notre temps pour observer les petits lézards, les serpens, les oiseaux et nous espérions voir une tarentule velue… C’était à la fois stressant et excitant ! Mais ces petites bêtes n’ont aucune envie de croiser notre chemin alors nous n’en avons pas vues…

aure

cascade

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

rom

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

 

Les serpents

Il y a plusieurs espèces de serpents en Australie. Le « Brown Snake » est mortel et on peut le trouver sur tout le continent. Celui que nous avons vu s’appelle le « Red bellied black snake », il est venimeux mais pas mortel. Nous sommes passés à coté de lui et il n’a pas bougé.

D’une manière générale, le serpent n’a pas envie de s’approcher des humains donc s’il peut éviter le « conflit » il l’évitera. Pour éviter de croiser un serpent il est conseillé de taper des pieds avant d’avancer dans la brousse, ça créé des vibrations qui permettent au serpent de sentir venir le danger pour prendre la fuite.

VLUU L200  / Samsung L200

 

Aujourd’hui on retourne sur la cote dans un camping. Ca nous permettra de prendre une douche chaude et de faire une lessive ! 

 

Australie

Arakoon

Novembre 2011

arakoon

 

Parc naturel

Après avoir quitté Dorrigo, on poursuit notre périple vers le sud. Au bout de quelques heures de route, on décide de s’arrêter dans un camping à Arakoon.

Il y a des kangourous, partout! Je m’approche, j’aimerais en caresser un mais quand je m’approche trop près il devient méfiant et il sautille pour m’esquiver. C’est vraiment une drole de bête: des grandes pattes arrières complètement plates, une queue très dure qui leur sert de cinquième patte pour se déplacer, et des tout petits bras, avec des petites mains pleines de griffes.

Je m’approche encore un peu d’un autre kangourou et la je vois …. un bébé ! Dans la poche de sa mère!!!! Il est extrêmement petit, je vois ses minuscules pattes et sa petite tête adorable!

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

kangou

 

Notre vie dans le van

On s’habitue assez vite à la vie dans le van! Bon faut être assez organisé quand même parce qu’on a TOUTES nos affaires dans 5m2 et il suffit qu’on aille à la douche pour qu’on désorganise tout notre van (pour sortir le savon, la serviette, les vêtements propres)! Par contre, il ne faut pas être maniaque sur la propreté! De toute façon on est nous mêmes souvent sales! On commence à apprécier les douches froides! C’est tellement agréable une douche (même froide) quand on est sale !!!

VLUU L200  / Samsung L200

 

Barbecue sur la plage

Ce n’est pas facile de conserver des aliments dans un van, car ça revient un peu à mettre les aliments dans un four tiède (au lieu de les mettre au frigo)! Du coup on achète des conserves on mange beaucoup de salades (thon maïs tomates etc) et puis quand on achète de la viande on la mange le soir même en la faisant griller sur les gros BBQ qu’on trouve absolument PARTOUT le long des plages c’est génial! En fait c’est comme une grosse plancha, on a juste à allumer un boutton et la planche s’allume, puis on fait tout griller dessus (pain viande poisson etc) pratique et moins de vaisselle!

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

Australie

Byron Bay

Octobre 2011

byron-bay

 

Le paradis des hippies !

Byron Bay incarne parfaitement le style hippie ! Remplie de bars, de restaurants, de galleries d’art et de surfers, la ville est très zen !

hippies

VLUU L200  / Samsung L200

 

Le confort du camping !

On passe la première nuit sur une aire encore « à l’arrache », mais ensuite on décide de s’offrir le luxe du camping pour quelques jours :

  • douche chaude avec de la pression (idéal pour se laver les cheveux !)
  • des toilettes qui fonctionnent
  • de l’électricité pour brancher nos appareils (pc, ipod etc)
  • une grande cuisine commune pour se faire des festins ! Le top !

Nous « logeons » dans notre van évidemment et non pas dans l’une de ces magnifiques petites cabanes, mais peu importe on est au top 🙂

park

 

Première coïncidence

On retrouve par hasard François et Stephane les deux français que l’on avait rencontrés à Caloundra sur une aire de repos !

Puisqu’on se trouve dans une ville de surfers, on décide d’essayer d’en faire avec les garçons ! J’en ai déjà fait aux Etats-Unis (avec un pro) pourtant, je suis incapable de prendre une seule vague… Je suis nulle !!!! Et Romain aussi Ahahahah !

VLUU L200  / Samsung L200

surf

 

Le phare

La balade qui mène au phare est très belle.  Le phare donne une vue magnifique sur l’océan, et on a la chance d’aperçevoir une baleine au loin : elle crache de l’eau, elle saute puis se laisse brutalemment retomber dans l’eau… C’est un moment magique… Quelque chose qu’on ne voit habituellement que dans les reportages mais qui nous remplit d’émotions quand on voit ça en vrai… Pendant 20 minutes on scrute l’océan dans l’espoir de revoir la baleine… Mais elle est partie et on ne la reverra pas.

VLUU L200  / Samsung L200

phare

VLUU L200  / Samsung L200

 

Australie

Caloundra

Octobre 2011

caloundra

 

Mel & Jill

Romain veut absolument me présenter Mel et Jill, un couple d’une soixantaine d’années qui fait un roadtrip en campingcar. On les rejoint sur une aire gratuite et je fais leur connaissance : on passe une super soirée tous ensemble !

VLUU L200  / Samsung L200

 

Plage et pêche

Je mets 3 jours à me remettre du décalage horaire. Mais heureusement on arrive quand même à faire quelques activités comme aller à la plage, monter le mont COOLUM et aller voir l’un des Zoos les plus connus au monde… Le soir sur l’aire de repos on fait des belles rencontres dont François et Stéphane, deux autres français qui voyagent en van.

L’aire gratuite c’est un parking sur lequel on a le droit de se garer pour la nuit. Il y a 2 toilettes sans chasse d’eau donc remplis d’excréments accumulés, et un petit robinet qui verse de l’eau de pluie jaune (c’est avec cette eau qu’on fait la vaisselle). Pour la douche, on doit se laver sous les douches publiques des plages !! Quand elles sont entourées par des  palissades ça va, même si l’eau est froide ! Mais quand on doit se laver sous des douches totalement ouvertes sur la plage, le vent nous glace la peau et c’est beaucoup moins cool !

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

 

Australian zoo

Bob Irwin (un naturaliste expert de la faune et de la flore) ainsi que sa femme Lyn (qui s’occupe de la réhabilitation de la faune dans son milieu naturel) sont tous deux passionnés par les reptiles. Ils décident d’ouvrir un parc zoologique en partie pour capturer les crocodiles (suceptibles d’être tués par les hommes) et prendre soin d’eux dans le parc.

Leur fils Steeve a repris le parc et l’a agrandi. Aujourd’hui on y trouve des kangourous (très affectueux parce qu’ils  ont l’habitude des humains), des koalas (qui mangent de l’eucalyptus, plante qui contient de l’alcool, ce qui les endort!) des crocodiles, des oiseaux…

Ce zoo est un peu spécial car il récupère des animaux maltraités ou malades, il les soigne, puis il les relâche dans leur milieu naturel.

Tarif : 59 $

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

 

Le Mont Coolum

C’est une petite montagne de 200m d’altitude depuis laquelle on a une jolie vue !

p1050864

deux

 

Au bout de 4 jours on quitte Caloundra pour retourner à Brisbane : on y reste que 2h, le temps d’aller à la poste pour envoyer un papier important concernant le van, et pour m’ouvrir un compte australien (j’ai donc un compte en Australie !! à la banque COMMONWEALTH).

Australie

Notre arrivée en Australie

Octobre 2011

sans-titre

 

Premiers jours, seul

Romain arrive à Brisbane en septembre 2011. Seul. Il s’installe dans une auberge de jeunesse où il fait de multiples rencontres !

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

 

L’achat du van : notre maison pour les 6 prochains mois !

A la suite de nombreuses discussions avec des voyageurs de toutes nationalités, il prend la décision d’acheter un van avec ses économies dans l’objectif de parcourir la moitié de l’Australie, et de le revendre par la suite (ça ne se passera pas comme ça mais on y viendra plus tard!).

VLUU L200  / Samsung L200

VLUU L200  / Samsung L200

Il construit même un « coffre » de toit pour optimiser l’espace !

VLUU L200  / Samsung L200

 

Mon arrivée en Australie !

J’arrive enfin à mon tour à Brisbane après 20h d’avion et 5 films un jeudi matin ! Romain (que je n’ai pas vu depuis plus d’un mois) m’attend à l’aéroport. Après avoir mis les bagages dans le van, on part immédiatement pour Caloundra.

VLUU L200  / Samsung L200

C’est parti pour l’aventure !